SCIPTO – Projection-débat : LE COUVERCLE DU SOLEIL, LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA AU CINÉMA

Projection-débat Mercredi 17 avril 20h30

Cinéma Le Lido à Castres

LE COUVERCLE DU SOLEIL, LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA AU CINÉMA

En présence de Kolin KOBAYASHI, journaliste indépendant et écrivain 

Dans le cadre du Festival SCIPTO Science et Cinéma pour Tous

Huit ans après la catastrophe, le réalisateur Futoshi Sato revient sur le drame de Fukushima, la centrale nucléaire ravagée par un tsunami le 11 mars 2011. Pour une crise, ce fut une crise. Du genre à faire tomber un gouvernement. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé. Il n’aura échappé à personne que Naoto Kan, premier ministre du Japon en 2011, ne l’est plus. Et ce, après avoir démissionné cinq mois après le drame. Redevenu simple député, il ne cesse désormais de prôner la sortie du nucléaire. Et s’est même mué en personnage de fiction, au cœur du film “Le couvercle du soleil”. Si l’on veut comprendre ce qu’est un pouvoir dépassé par des événements dramatiques dont il n’a aucune maîtrise ou presque, il faut voir ce film. Difficile d’imaginer, hors une situation de guerre, cinq jours plus pénibles à traverser…

« Le lobby nucléaire international essaie de montrer qu’il est capable de prendre en main un accident nucléaire et en parle comme s’il s’agissait d’un risque naturel à gérer. »